Une académie reservée à l'élite se trouvant sur une île au large des côtes Australienne.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oliver Bowen

Aller en bas 
AuteurMessage
Oliver Bowen
Elève de 2ème année
Elève de 2ème année
avatar

Messages : 31
Age : 23

Carte d'identité
Chambre n°: 2
♠Relations & co ♠:

MessageSujet: Oliver Bowen   Dim 25 Avr - 14:29


BOWEN
Oliver




Etat Civil


      Nom : Bowen
      Prénom : Oliver, Peter (nom de son père qu'on lui a donné comme second prénom)
      Surnom : A vous de lui en trouver x)
      Âge : 15 ans (18/06/1994)
      Nationalité : Franco-Anglaise
      Orientation sexuelle : Hétérosexuel




Descriptions


    Caractère


      Aux premiers abords on pourrait prendre ce grand garçon pour un simplet voir un niais. C’est vrai qu’il à l’air endormi mais aller lui adresser la parole et vous changerez tout de suite d’avis. Écouter un rêveur c’est toujours intéressant. Peut-être un petit peu poète sur les bords… A vrai dire il vit dans son monde même s’il est malgré tout très ouvert sur les gens qui l’entourent. Oliver est souriant, aimable, généreux mais aussi têtu, flemmard et tête en l’air. C’est quelqu’un de très curieux qui ne demande qu’à apprendre et écouter. Mais son tempérament calme et serein peu aussi laisser place à sa puérilité. Je m’explique : il lui arrive de courir, de jouer pareil à un gosse, insouciant... Libre ? Peut-être, qui sait ? Pour lui se changer l’esprit est l’égal de se défouler, il se fiche bien du regard qu’on peut lui porter. Il accorde d’ailleurs vite sa confiance, trop vite… Mais a-t-il tord de penser que tout le monde est bon ? Encore une question à méditer.



    Aime & Aime pas


      Il aime :
      *Toutes les sortes de sucreries, confiseries et autres, ces aliments qui éveillent les papilles et font sourires les gens.
      *Observer, contempler… Le plus souvent pour lui cela signifie de se poser quelque part puis regarder tout ce qui se passe autour de lui. Deux amoureux sur le quai d’une gare, des bambins dans un square, un couple de retraité au marché… Oliver aime ça, s’imaginer tant de vies, tant d’histoires juste en ouvrant les yeux, il se créait un monde. Son monde.
      *Avoir froid, pas à l'extrême bien sur mais cela lui permet de se sentir plus vivant, ses mains d'ailleurs sont souvent froides.
      *Poser des questions et y répondre.
      *Se défouler.

      Il n'aime pas :
      *Être rejeté, comme il le fut étant plus jeune, ou le fait de se sentir vulnérable, avoir peur.
      *Les injustices évidemment ainsi que les charlatans et autres personnes sournoises.
      Mais on ne peut pas vraiment parler de ça comme quelque chose qu’il n’aime pas, pour lui tout marche comme une longue liste de préférence, ceux qu’il adore sont au début et ceux qui l’indiffèrent sont à la fin…



    Physique


      À 15 ans passés Oliver mesure 1,76 m et pèse une soixantaine de kilos. Il a un teint pâle mais au soleil sa peau ne rougit pas comme la plupart des gens ayant une peau claire, il bronze tout simplement. Ses jambes, qui feraient jalouser grands nombres de jeunes filles, sont fines et élancées. Mais son corps n’est pas pour autant androgyne, au contraire. Oliver possède une petite musculature du aux sports qu’il pratique. Au bout de ses bras finement musclés se trouve de grandes mains aux doigts très fins et longs, des mains de filles diraient certains !
      Oliver n’a pas de coiffure bien définie, un amas de cheveux bruns ébouriffaient et remplis de mèches rebelles. Son allure lui importe peu, d’ailleurs à le regarder d’un peu plus près on devine son appartenance à la classe moyenne. Un pantalon troué, un t-shirt délavé, un sweat plein de terre, Oliver n’a pas beaucoup de classe vestimentaire, malheureusement.
      Une tête carrée et des joues ni trop rondes ni trop creuses. Une petite bouche qui tranche avec ses grands yeux bleus océans virant parfois au violet. Sous son œil droit on trouve une petite étoile noire, un tatouage qu’il a eu pour ses 15 ans ainsi qu’un piercing à l’oreille du même côté. Un regard pétillant, plein de malice, un nez droit et pointu compose également son visage.



Histoire


    Famille


      On ne peut pas vraiment qualifier cela de famille… Une mère, étant autrefois serveuse, morte il y a maintenant 8 ans et un père, coureur de jupons, sans affection à son égard. Mais bien heureusement ce dernier décida d’envoyer son fils chez son frère, un fermier d'une campagne australienne. Cet oncle est aujourd’hui comme un père et un ami pour Oliver. Et c'est grâce à ce fermier connu seulement pas ses voisins qu'aujourd'hui Oliver va rentrer à la Stanford Academy…



    Histoire


      Peter Bowen, écrivain sans talents se rendit à Paris pour « retrouver son inspiration ». Il rencontra la belle et jeune Francine, serveuse à fleur de peau dans le centre de Paris. Ce fut facile pour ce poète de pacotille de séduire la petite française âgée d’à peine 18 ans. Et de cette aventure un petit garçon poussa son premier cri un beau jour de juin… Oliver Peter Bowen.

      De 0 à 7 ans (France, Paris)
      Ce ne fut pas une enfance toute rose. Mais quand il repense à Paris, sa vie avec sa mère, Oliver ne peut s’empêcher de sourire. Sa mère l’aimait vraiment beaucoup et il l’aimait réciproquement. Pendant ces sept années passées en France Oliver fut plus que gâté en câlins, bisous et tout ce qui va avec. Une mère plus qu’affective faisant plus de sacrifices que nécessaire pour sa progéniture. Oliver était heureux, oui, beaucoup même. Passant des heures au bar où sa mère travaillait à écouter les habitués encore ivres racontant leur participation à leur 3ème guerre mondiale imaginaire ou à jouer dans la rue aux billes avec les autres enfants. Malgré une mère plus que compréhensive Oliver n’osait pas parler de son père, à chaque fois qu’il abordait le sujet il voyait sa mère plonger ses yeux dans le vide, elle affichait alors un visage sans vie et elle répondait toujours :
      « Tu lui ressemble beaucoup… Tu sais ton père ne peut pas venir te voir, mais il t’envoi une lettre à chaque anniversaire, non ? Ça ne te suffit pas ? Il travaille beaucoup… »
      Et Oliver s’en voulait d’avoir causé tant de peines à sa mère. Il se jurait à chaque fois de remplacer l’homme que ça mère avait aimé.
      Mais sa vie parfaite ne dura pas. Un jour de septembre, alors qu’Oliver venait de faire sa rentrée en CE1, un policier vint le chercher à la sortie de son école. Sur le moment Oliver ne comprit pas, il n’osa même pas poser une question. Arrivé au commissariat on le fit s’asseoir et on lui apporta un jus d’orange. Après un long moment de réflexion Oliver demanda :
      «- Où qu’elle est ma maman ? Si je rentre pas elle va pas être contente. »
      On lui expliqua qu’on attendait l’arrivé de son père et qu’il y avait eu une fuite de gaz dans l’immeuble voisin au café où était sa mère. Elle était morte dans une explosion… Oliver ne comprenait pas, il ne savait même ce qu’était une fuite de gaz ! Il pleura jusqu’à l’arrivait en urgence de son père, finalement il le rencontrait enfin. Un grand monsieur aux cheveux blancs et au visage incrusté de rides…

      De 7 à 11 ans (Angleterre, Londres)
      Oliver essaya, oh combien il essaya de créer un lien avec son père. En vain. Ce dernier semblait indifférant à la mort de la mère de son fils ainsi qu’à la tristesse qu’Oliver éprouvait. Peter Bowen reconnaissait tous ces enfants et Francine n’était pas sa première aventure … Ni sa dernière ! Il semait des enfants aux fils de ses voyages dans le monde. Oliver se réfugia alors dans ses études, les livres et tout se qu’il pouvait trouver. Son père avait une petite bibliothèque, et l’avait inscris à des cours de piano, un instrument qu’Oliver détesta pratiquer d’ailleurs. Il était l’un des élèves les plus acharnés dans son travail et était devenu au fils du temps bilingue. Il avait lu tous les ouvrages que possédait son père ainsi que ceux qu’il avait écrit. Un enfant calme et sans problèmes. Il ne faisait pas attention aux femmes que son père invitait tous les soirs, il ne réclamait rien et en une journée les Bowen devaient surement s’échanger deux mots... Jusqu’au jour où le père d’Oliver lui annonça qu’il aller reprendre ses voyages autour du monde. Il avait surement économisé pendant ces 4 années pour reprendre sa vieille habitude. Il dit alors à Oliver :
      « Tu es grand maintenant, non ? Tu vas rejoindre ton oncle en Australie. On en a déjà parlé et il est d’accord pour te prendre avec lui. Je t’enverrai une lettre pour ton anniversaire. »
      Oliver ne donna aucun avis, apparemment tout était déjà décidé et sa relation avec son père allait recommencer comme pendant son enfance à Paris… Fini la pluie et le mauvais temps de Londres !

      De 11 ans à aujourd’hui (Australie, campagne)
      Georges Bowen… Un petit chauve avec des yeux pétillants. Il ne ressemblait pas du tout à son frère, le père d’Oliver. C’était un vrai campagnard, dès l’arrivait d’Oliver à l’aéroport il lui porta sa valise et commença à sympathisé. Cela étonna Oliver qui avait perdu son habitude de parler étant donné qu’il n’y avait aucune conversation entre lui et son père biologique. Son oncle était particulier et Oliver vu en lui comme un père. Particulier ? Oui c’est bien le mot… Ce n’était pas commun de voir un anglais s’installer dans une campagne australienne pour élever des vaches écoutant les « Rollings Stones » à fond dans sa vieille auto. Oliver retrouva petit à petit sa joie de vivre et se découvrit une passion pour la boxe qu’il partageait maintenant avec son oncle. On aurait pu croire qu’un jeune venant de la ville se serait ennuyé mais pas Oliver. Les grandes étendues d’herbes vertes le fascinaient, tout comme les animaux typiques à l’Australie. Sa soif de savoir et d’apprendre ne diminua pas pour autant. Oliver était toujours un passionné et il le resterait surement toute sa vie. Il trouva également son premier amour en Australie. Une petite blonde nommée Ana elle aussi amatrice de boxe. Oliver avait réussi à oublier tous ces malheurs grâce à son oncle, son père de substitution. Mais tout cela devait bien s’arrêter un jour, non ? Son oncle souffrait d’une maladie et lui parla de son envie de vendre sa ferme et de retourner en Angleterre. Oliver n’était pas en accord avec son oncle mais ce dernier lui parla aussi de la Stanford Academy… Une bonne raison pour ne pas retourner à Londres, cette ville où il avait passé les 4 années les plus sombres de sa vie. Avec son savoir Oliver réussi le concours d’entré. Il allait donc entrer dans cette école prestigieuse…



Concernant l'Académie

    Classe : 2ème année
    Club : Boxe & Athlétisme
    Groupe : Bronze Stars
    Maladie(s) : Aucune en particulier...


&& Vous ?


    Pseudo : Eve
    Age : 15 ans
    Où as-tu trouvé le forum ? Partenariat ^^
    Quelque chose à dire ? Je suis très lente ._.' Faut longtemps m'expliquer avant que je comprenne en fait :/
    Une folle envie de me remettre au RP après une longue absence ><'
    Ta présence sur le forum ? 06/10


[Merci Jack pour la signature du réglement :3 Absence du 26/04 au 29/04, sorry ! (J'ai trouvé un ordi ;o) Fiche finie!]


Dernière édition par Oliver Bowen le Jeu 29 Avr - 21:17, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Lynn
Elève de 5ème année
Elève de 5ème année
avatar

Messages : 62
Age : 24

Carte d'identité
Chambre n°: 1
♠Relations & co ♠:

MessageSujet: Re: Oliver Bowen   Dim 25 Avr - 19:43

Bienvenue ici, Oliver Very Happy

Ton personnage est très mignon et j'espère que tu finiras vite ta fiche pour pouvoir RP *___*
Ganbatte !
Si tu as besoin de quelque chose n'hésite pas !

Pour la signature du règlement et donc pour mettre le code c'est par là !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://durarara-rpg.forumactif.com/
Oliver Bowen
Elève de 2ème année
Elève de 2ème année
avatar

Messages : 31
Age : 23

Carte d'identité
Chambre n°: 2
♠Relations & co ♠:

MessageSujet: Re: Oliver Bowen   Dim 25 Avr - 23:31

Merci !
Mon avatar c'est Tsubasa Ando dans Gakuen Alice (l'Académie Alice) ^^
Et j'aime beaucoup ton avatar aussi :3
Si j'ai des questions je n'hésiterai pas ><'

Edit: Fiche finie ! 8D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Lynn
Elève de 5ème année
Elève de 5ème année
avatar

Messages : 62
Age : 24

Carte d'identité
Chambre n°: 1
♠Relations & co ♠:

MessageSujet: Re: Oliver Bowen   Sam 1 Mai - 12:17

Yosh, me voici alors~
Je ne pense pas qu'Angela s'y opposerait, tu respectes le contexte ainsi que le nombre de lignes, j'ai noté quelques fautes d'étourdies mais qui n'en fait pas =)

Enfin stop au blabla, tu es validé et tu peux aller t'inscrire aux cours et faire une demande de chambre, je t'ajoute ton rang de deuxième année donc !
Tu peux également commencer à RP !

Pour toute question, n'hésite pas Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://durarara-rpg.forumactif.com/
Angela Stanford
Elève de 4ème année
Elève de 4ème année
avatar

Messages : 165
Age : 30

Carte d'identité
Chambre n°: 1
♠Relations & co ♠:

MessageSujet: Re: Oliver Bowen   Lun 3 Mai - 15:20

    Je ne m'y oppose pas, loin de là !

    En tout cas, Olivier, je te souhaite la bienvenue et j'espère que tu prendra plaisir à RP sur le forum !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stanford.forumsactifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oliver Bowen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oliver Bowen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oliver Green
» Oliver • I can't remember. •
» Oliver Queen
» Lucas Oliver Lassner dit LOL
» (m) oliver palotai → mon mari

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stanford Academy :: ♪ PART TWO_ Personnage :: Présentation :: Présentation validées :: Etudiants :: Garçons-
Sauter vers: